Foreign Driving Licences

Permis de Conduire Etrangers

Si vous êtes titulaire d'un permis de conduire international, vous ne pourrez pas bénéficier des pénaltés fixes qui sont souvent proposées par la police en ce qui concerne les excès de vitesse et d'autres infractions. La raison pour ceci est que la police britannique n'a pas le droit d'enlever des points aux permis de conduire étrangers et par conséquent, vous serez cité à comparaître devant la cour où votre cas sera traité.

Si vous êtes cité à comparaître devant la cour et vous plaidez coupable ou vous êtes déclaré coupable par la cour après le procès, le nombre de points imposés par la cour, sera enregistré à la DVLA (l'agence chargée de la gestion des permis de conduire et des immatriculations). Ces points contribueront à une accumulation de points et si vous echangez votre permis étranger pour un permis britannique plus tard, ces points y seront ajoutés.  Les titulaires de permis de conduire européens

Si vous êtes titulaire d'un permis de conduire européen et vous habitez au Royaume Uni, vous avez le droit de conduire ici pourvu qu'il reste valable. Vous avez ce droit jusqu'à l'âge de soixante-dix ans ou pour trois ans après être devenu résident du Royaume Uni, quelle que soit la période la plus longue. Cependant, lorsque vous conduisez avec un permis européen, vous devez satisfaire aux mêmes critères de santé qui sont exigés des titulaires de permis du Royaume Uni.

Vous avez le droit d'échanger votre permis européen contre un permis de conduire du Rouyamue Uni. Cependant, on ne peut pas vous fournir un permis du Royaume Uni à moins que vous ne soyez résident du Royaume Uni et donc, vous devez habiter ici la plupart du temps et y avoir des liens professionnels ou personnels.

Si vous êtes conducteur professionnel d'un pays de l'Union Européenne, vous devez vous inscrire auprès de la DVLA au cours des douze mois qui suivent votre statut de résident du Royaume Uni.

 

Les Titulaires de ecrtains pays en dehors de l'Union Européenne et Gibraltar

Si vous êtes titulaires d'un permis de l'Australie, Chypre, Kenya, les îles Vierges Britanniques, la Suisse.  la Nouvelle Zélande, Hong Kong, Barbade,  Singapour, Malte, L'Afrique du Sud, Japon, Gibraltar, Zimbabwe ou le Canada vous avez le droit de conduire au Royaume Uni pendant un an avec ce permis. Par la suite, vous pouvez l'échanger contre un permis de conduire du Royaume Uni pour voitures, motos ou vélomoteurs.

 

Les Conducteurs de l'Irlande du Nord

Vous pouvez échanger votre permis pour voitures, motos ou vélomoteurs contre un permis de conduire du Royaume Uni ou vous pouvez utilisez votre permis de l'Irlande du Nord jusqu'à son expiration.

 

Les conducteurs d'autres pays

Si vous n'êtes pas titulaire d'un permis de conduire de l'Union Européenne ou d'un des pays qui figurent sur la liste ci-dessus, vous n'avez pas le droit d'échanger votre permis contre un permis de conduire du Royaume Uni. Par contre, vous avez le droit de conduire ici en utilisant votre permis de conduire étranger ou international pendant un an. Par la suite, vous devrez faire une demande d'un permis du Royaume Uni provisoire et vous conformer à ses conditions. Si vous ne fa îtes pas ceci, on pourrait vous poursuivre en justice pour ne pas avoir conduit en respectant les règles du permis de conduire et de plus, il se pourrait que votre assurance ne soit plus valable pour cette raison.

 

Le retrait du permis de conduire et les conducteurs étrangers

Si on vous retire votre permis de conduire dans une cour en Angleterre ou au Pays de Galles, vous n'aurez pas le droit de conduire ici pendant la durée de l'interdiction. Si vous conduisiez sans permis, vous seriez coupable d'une infraction et pourriez être condamné à une peine de prison d'une durée maximale de six mois.

Par contre, vous pourrez toujours conduire en dehors du Royaume Uni avec un permis international valable pendant cette interdiction puisqu'elle ne peut être imposée qu'au Royaume Uni. Si vous n'êtes plus titulaire d'un permis international valable, vous ne pourrez pas conduire dans votre pays d'origine conformément à ses lois.